menu

De la glace
à l'eau


retour

Étangs, Zones humides, mares et marais

Se détendre et se mare-r
L’eau dans tous ces états

Étang, lacs, mares, tourbières…
La vallée de la Bourbre est recouverte d’une épaisse couche d’argiles imperméables d’origine glaciaire, qui a favorisé l’apparition des zones humides. Marais, tourbières et plans d’eau sont nés du recul des glaciers.

Étang de Rosière, alimenté par le ruisseau du Loudon, s’étend sur 16 000 m². Pêche, promenade, jeux pour les enfants, aires de pique-nique, et observation d’oiseaux, comme cygnes et foulques noires.

L’Espace Naturel Sensible de Saint-Quentin-Fallavier, avec ses 30 ha, est le plus grand étang de la CAPI.
À la fois zone naturelle avec une faune remarquable et zone de détente avec son parc, ses circuits pédestres, le site constitue un véritable écrin de nature aux portes de la ville

L’Étang de St Bonnet, Réserve Naturelle Régionale, l(liest alimenté par deux ruisseaux. Il joue le rôle de zone tampon pour les crues. La surface de l’étang est de 17 ha, la profondeur est de 3m et le temps de séjour moyen est de 12 jours. QUIZ
L’étang permettait de faire tourner des moulins, d’élever du poisson et d’utiliser les digues pour franchir les vallons marécageux. 115 espèces d’oiseaux sont visibles sur l’espace d’une année. Mammifères, tortues Cistude, hérons, tritons et de nombreux poissons viennent compléter la liste des habitants.
Par ailleurs, les zones humides accueillent plusieurs espèces de renoncules ainsi que la fougère des marais.

Étang Darde à Ruy-Montceau, classé espace naturel sensible jouit d’une richesse écologique exceptionnelle, pour la faune et la flore. Bordé d’une roselière et de boisement, il offre au site un intérêt paysagé.

Etang du Batou aux Eparres, joli lieux de détente et de pêche.

L’Etang de Rosières alimentait à l’époque un moulin à chanvre

Les lacs Clair et du Jublet forment, à Saint-Savin, un espace naturel où cohabite faune et flore variés.

Mares pédagogiques de Charbonnières et de Montbernier regroupent diverses espèces telles que les pipistrelles, les cigognes, le busard St Martin…

Etang de Fichaillon, il possède un fort intérêt botanique avec la présence de la grande douve, des nénuphars blancs et jaunes et de la laiche faux-souchet

Le Ruisseau
Écoutons le clapotis du ruisseau… Parti d’un petit marais, cette eau va continuer sa course. Elle va rejoindre la Bourbre, puis le Catelan, puis le Rhône… Encore 350 km et nous voilà relié à la mer !