menu

Du sauvage
au domestique


retour

Agriculture

Entre culture et nature

L’activité humaine structure le territoire.
Champs, prairies, friches de bois constituent une mosaïque d’éléments visuels variés…
Mais l’occupation de l’espace correspond à une utilisation pratique des sols.

Les terres riches et faciles à travailler se situent dans les parties basses et planes ; grandes cultures dans la vallée, polyculture et élevage sur le plateau avec de la vigne sur les coteaux secs de Saint-Savin et de Maubec.

Les terrains aux pentes plus raides, au sol peu profond et de mauvaise qualité, sont conservés en bois. Les espaces boisés et les haies qui séparent les cultures permettent à une faune variée de s’installer.

La haie, un lieu d’échange, une frontière entre milieux différents.
C’est un lieu privilégié d’échange et de diversité. Elle favorise la diffusion d’espèces animales entre prairies et bois attenants. Elle délimite les champs, protège les cultures. Elle absorbe et oriente les excès d’eau de ruissellement, sert de garde-manger et contribue à la stabilité écologique de nos campagnes.

À l’occasion d’une balade, découvrez le travail de l’homme sur la nature